Tunisie : démission du ministre de la Santé

Publié par Lassaad Ben Ahmed le . Publié dans Actualité Afrique

… suite au décès de 11 nouveau-nés dans un hôpital public

Le ministre tunisien de la Santé, Abderraouf Chérif, a présenté samedi soir sa démission suite à une série de décès de 11 nouveaux-nés enregistrés en 24 heures dans un hôpital de la capitale.

Le chef du gouvernement Youssef Chahed qui s’est rendu à l’hôpital, a déclaré avoir accepté cette démission. Il a annoncé l’ouverture d’une enquête administrative, notant que le parquet a été saisi de l’affaire. Il a assuré que “tout responsable qui aura fait preuve de défaillance rendra des comptes”.

Visiblement ému, Chahed a exprimé sa compassion avec les familles éplorées, précisant avoir donné des instructions aux gouverneurs de leur apporter l’assistance nécessaire.

La tragédie sans précédent en Tunisie, a enflammé la toile et provoqué une vive indignation des internautes. Les principaux partis politiques y ont également instantanément réagi, appelant à prendre les mesures qui s’imposent à l’encontre de toute partie impliquée.

Dans un communiqué, la Société tunisienne de pédiatrie (STP) a précisé que selon les données préliminaires de l’enquête les nouveau-nés décédés ont succombé à une infection sanguine, appelée "une infection nosocomiale sévère", dont le point de départ est un produit d’alimentation parentérale, sans donner de précisions sur les circonstances de contamination des produits.

 

 

Bouazza Ben Bouazza, Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer