Soudan: Le président ordonne la libération des femmes arrêtées lors des manifestations

"Maintenant, nous nous consultons pour former un gouvernement, et nous choisirons les meilleurs et le plus aptes à diriger", a déclaré Omar el-Béchir.

Le président soudanais Omar el-Béchir a ordonné vendredi au chef des services de renseignements Salah Qosh de libérer toutes les femmes arrêtées lors des récentes manifestations.

El-Béchir a fait cette annonce dans le cadre de son discours devant les dirigeants de la société civile de l'est du pays.

Le président soudanais a par ailleurs évoqué "le choix du prochain gouvernement, lequel sera un gouvernement de compétences, sans attributions partisanes ni tribales".

"Maintenant, nous nous consultons pour former un gouvernement, et nous choisirons les meilleurs et les plus aptes à diriger", a-t-il fait savoir.

"Nous dirigeons à présent le pays vers une nouvelle étape, à travers, notamment, la nomination de Mohammed Taher Ayala au poste de Premier ministre et cela a donné l'espoir au peuple soudanais" , a-t-il ajouté.

 

 

Husameldin Badawi Ahmed Almayl, Hafawa Rebhi

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]