Alger : suspension des lignes de métro et du trafic ferroviaire

L’ambassade des Etats-Unis à Alger a mis en garde ses ressortissants contre d'éventuelles manifestations prévues ce vendredi dans toutes les villes du pays.

Les autorités algériennes ont décidé, vendredi, la suspension du trafic ferroviaire et des lignes de métro et du tramway en prévention des manifestations de vendredi contre la candidature du président Bouteflika pour un cinquième mandat présidentiel.

Cette mesure intervient en réaction aux appels à manifester relayés sur les réseaux sociaux dans plusieurs villes du pays.

Le trafic ferroviaire en partance et provenance des Etats de l’est et de l’ouest du pays a également été interrompu. Les mesures de sécurité ont été renforcées au niveau de la voie rapide à l’est d’Alger reliant le centre ville à l’aéroport.

Certains appels à manifester ont incité, jeudi, les protestataires dans les régions algériennes à rallier la capitale pour participer aux manifestations, d’autres appels relayés par des activistes ont appelé les contestataires à manifester dans leurs régions.

L’ambassade des Etats-Unis à Alger a, de son côté, mis en garde ses ressortissants contre des éventuelles manifestations prévues ce vendredi dans toutes les villes du pays. Ils sont, ainsi, appelés à limiter leurs déplacements et à éviter les rassemblements humains.

 

 

Hassan Jebril, Mohammed Maher Ben Romdhane

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]