Dakar donne son accord pour une "présence permanente" militaire américaine

Le Sénégal et les Etats-Unis ont signé un accord de défense permettant notamment de renforcer la coopération en matière de sécurité, dans le cadre de la lutte anti-terroriste.

AA/Dakar/Babacar Dione - Le Sénégal et les Etats-Unis ont signé lundi à Dakar un accord de défense permettant "la présence permanente" de militaires américains dans le pays, dans le cadre de la lutte anti-terroriste, a appris Anadolu de source officielle.

L'accord a été signé par le Ministre sénégalais des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, et l'ambassadeur des Etats-Unis à Dakar, James Zumwalt, en présence du Ministre sénégalais de la Défense, Augustin Tine.

«Cet accord est le premier du genre à être signé par les Etats-Unis avec un pays d’Afrique subsaharienne», a souligné le chef de la diplomatie sénégalaise, à l’issue de la cérémonie de signature qui a eu lieu dans les locaux du ministère des affaires étrangères.

Selon le ministre sénégalais, cet accord "va aussi permettre de valoriser la coopération en matière de sécurité, renforcer davantage les relations de défense, faire face aux difficultés communes en matière de sécurité, dans la région" sous menace terroriste.

Zumwalt a de son côté estimé que l’accord va permettre "aux Etats-Unis d’Amérique et au Sénégal de faire face aux défis imprévus".

Après Ebola, qui a fait plus de 11.000 morts depuis décembre 2013 en Afrique de l'ouest, "la prochaine difficulté commune (au Sénégal et aux USA) pourrait se présenter sous la forme d'une autre épidémie, d'une catastrophe naturelle appelant une réponse humanitaire ou d'une menace terroriste", a expliqué l'ambassadeur américain.

Ce document "va fixer un ensemble de règles sur la base desquelles les Forces armées des Etats-Unis vont coopérer avec celles du Sénégal. Il prend aussi en compte les conditions d’accès et d’utilisation des installations concernées, lorsque les militaires américains sont invités au Sénégal", a-t-il encore dit.

Le ministre sénégalais a précisé que l’accord était d’une "durée indéterminée" mais les deux parties n’ont toutefois pas fait référence à des bases américaines ni au nombre de soldats qui pourraient être déployés.

En février dernier, le Sénégal a accueilli pour la troisième fois, sous commandement américain, l'exercice annuel militaire Flintlock, plus grand exercice militaire des forces spéciales en Afrique.

Epargné, jusqu'à présent par les attaques terroristes qui ont récemment frappé les pays voisins, (Ouagadougou, le 15 janvier- 30 morts, la station balnéaire ivoirienne de Grand-Bassam le 13 mars - 19 morts), le pays a renforcé la sécurité dans les principaux lieux publics, notamment les hôtels et autres lieux fréquentés par les étrangers.

 

 

 

Etats-Unis Senegal Umit Dönmez

 


 

Mots-clés: Afrique, Afrique Ouest, Afrique de l'Ouest, militaire, Sénégal, Dakar, Babacar Dione, Esma Ben Said, senegal usa, senegal militaire, senegal etats-unis, etats unis militaire, etats-unis afrique, afrique militaire, mankeur ndiaye, james zumwalt, augustin tine

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

  • [javascript protected email address]