Les prix du pétrole à leur plus haut niveau en trois mois avec un dollar plus faible

Les prix du pétrole à leur plus haut niveau en trois mois avec un dollar plus faible

Cette semaine, le Brent et le WTI ont atteint leurs plus hauts niveaux respectifs avec 67,69 $ et 57,61 $ respectivement - les plus élevés depuis le 16 novembre.

 

Le prix du baril de brut Brent a atteint son plus haut niveau en trois mois pour la semaine se terminant le 22 février, soutenu par la décision de la Réserve fédérale américaine de suspendre la hausse des taux cette année tout en faisant baisser le dollar américain.

Le Brent, un indice de référence international, s'échangeait à 67,40 dollars le baril à 12h30 GMT vendredi, après avoir ouvert lundi à 66,39 dollars le baril, soit un gain hebdomadaire de 1,5%.

L'indice de référence américain West Texas Intermediate (WTI) a gagné 1,9% au cours de la semaine, pour se négocier à 57,41 dollars le baril au même moment, après avoir débuté lundi à 56,33 dollars le baril.

Les deux indices ont enregistré leurs plus hauts niveaux depuis le 16 novembre. Le Brent a grimpé jusqu'à 67,69 dollars le baril vendredi alors que le prix du WTI a atteint 57,61 dollars jeudi, selon les données officielles.

La Fed a augmenté son taux d'intérêt de référence quatre fois en 2018, mais la décision de la banque centrale annoncée le 30 janvier d'être "patiente" pour de nouvelles hausses de taux cette année a depuis poussé le dollar américain à la baisse par rapport aux autres principales devises.

L'indice du dollar américain, qui comprend l'euro, le yen japonais, la livre sterling, le dollar canadien, la couronne suédoise et le franc suisse, a chuté de 0,51% le 30 janvier, selon les données officielles.

L'indice était à 96,523 à 12h30 GMT vendredi, en baisse de 0,25% sur la semaine après son ouverture lundi à 96,770, selon les données.

Les prix du pétrole étant indexés sur le dollar américain, la baisse de la valeur du billet vert devrait entraîner une augmentation de la demande de pétrole dans le monde.

 

La production américaine continue d'augmenter

Bien que les prix du brut aient augmenté plus haut cette semaine, la croissance de la production de pétrole brut aux États-Unis continue d’inquiéter les investisseurs que la surabondance de l’offre sur le marché mondial du pétrole pourrait perdurer plus longtemps tout en stoppant la trajectoire de hausse des prix du brut.

La production de pétrole brut aux États-Unis a augmenté de 89 000 barils par jour (bpj) pour la semaine se terminant le 15 février, atteignant un nouveau record de 12 millions de bpj, selon les États-Unis (Energy Information Administration - EIA), jeudi.

C'était la 44ème fois que la production de pétrole du premier producteur mondial de brut augmentait au cours des 58 dernières semaines.

La production de pétrole brut des États Unis devrait s'établir en moyenne à 12,4 millions de bpj en 2019 et à 13,2 millions de bpj en 2020, selon le rapport sur les perspectives énergétiques à court terme de l'EIA pour février.

 

 

Övünç Kutlu, Anne Aktı, Ümit Dönmez

Photographie : Archive

 

 


SÉLECTION D'ACTUALITÉ RELATIVE AU PÉTROLE

 

Pétrole: Le Brent à plus de 61 dollars le baril (15 décembre 2018)

Le Qatar se retire de l’Opep (3 décembre 2018)
Le prix du pétrole brut au plus haut niveau depuis 2014 (27 juin 2018)
Les États-Unis exhortent les alliés à arrêter les importations de pétrole iranien d'ici novembre (26 juin 2018)
Pétrole : Réunion des ministres de l’Energie saoudien, émirati et koweïtien (29 mai 2018)
Les prix du pétrole augmentent après l'annonce du retrait des États-Unis de l'accord nucléaire iranien (10 mai 2018)
Le prix du pétrole monte en flèche (18 avril 2018)
La demande mondiale de pétrole augmentera de 6,9 millions de barils par jour d'ici 2023 (5 mars 2018)
Arabie Saoudite et Russie conviennent de geler la production de pétrole (16 février 2016)

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]