PDG d'une banque turque: «Nos liquidités sont plus que suffisantes»

PDG d'une banque turque: «Les fluctuations du marché défient les principes économiques»

Fuat Erbil, PDG de Garanti Bank, estime que les liquidités en devises du secteur bancaire sont plus que suffisantes et qu'elles atteignent 100 milliards de dollars.

La fluctuation et la fixation des prix sur le marché sont contraires aux principes des réalités économiques et des fondements de l'économie turque, a déclaré mardi à l'Agence Anadolu, lors d'un entretien, Fuat Erbil, PDG du prêteur privé turc, Garanti Bank.

Les banques restent bien préparées à des situations de liquidités extraordinaires, a souligné Erbil.

"Les fluctuations avaient une base non économique et ont pris de l'importance à partir des variables de la conjoncture mondiale, de son changement de forme de gestion et de ses priorités géographiques", a-t-il déclaré faisant allusion à la politique internationale et aux évolutions de l'ordre monidal sous la présidence américaine de Trump.

Erbil a précisé que la liquidité en devises du secteur bancaire turc atteignait 100 milliards de dollars et a ajouté que les mouvements de prix anormaux avaient nui à toutes les classes d’actifs dans ces conditions de marché.

"Même lorsque nous regardons le taux de change d’aujourd’hui, notre ratio de fonds propres est supérieur à 12%", a-t-il déclaré.

Erbil a également rappelé que le processus de correction serait régi par ses propres moyens, car aucun besoin de capital supplémentaire n’est apparu dans les banques turques.

Soulignant également la mise en place régulière de stress-tests pour les acteurs financiers turcs, Erbil précise qu'en cas de scénario catastrophe, le besoin en liquidités serait de 20 à 30 milliards de dollars au total.

Suite à la crise financière de 2001 et son énième emprunt au FMI (Fonds monétaire international), la Turquie avait drastiquement assaini son système financier et renforcé ses mesures de sécurité financières telles que l'augmentation des taux de liquidités disponibles et la réduction du risque dans les prêts et investissements;  ce qui lui avait donné un avantage essentiel lors de la crise financière et économique de 2007-2009 faisant de la Turquie un des rares pays à ne pas être directement touchés par la crise.

 

Elif Ferhan Yesilyurt, Jeyhun Aliyev, Salman Hamid Siddiqui, Ümit Dönmez

Photographie : Agence Anadolu

 


 

 

 

 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

 


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]