Yildirim : L'inflation, une priorité pour le prochain cabinet

Turquie : L'inflation, une priorité pour le prochain cabinet

«La Turquie doit absolument poursuivre sa croissance basée sur l'axe : production, recrutement, exportation», a assuré le Premier ministre turc, Binali Yildirim.

Le Premier ministre turc, Binali Yildirim, dont le poste sera supprimé avec l'entrée en vigueur du nouveau Régime présidentiel ce lundi, a affirmé que la priorité du prochain gouvernement sera de lutter contre l'inflation et les taux d'intérêt élevés.

Yildirim s'exprimait, jeudi, à la table des éditeurs de l'Agence Anadolu (AA) au siège de l'établissement à Ankara.

Il a répondu aux questions des journalistes portant sur l'actualité, notamment, la situation économique du pays.

"La Turquie doit absolument poursuivre sa croissance basée sur l'axe : production, recrutement, exportation", a t-il assuré avant de préciser : "Tirer les taux d'intérêt et l'inflation vers le bas est l'une de nos principales priorités. Nous allons prendre des mesures pour cela."

Selon Yildirim, la tentative de coup d'Etat du 15 juillet 2016 a montré qu'il était devenu indispensable de se débarrasser des carences du système parlementaire en vigueur en Turquie.

"Après les événements du 15 juillet, l'intime conviction quant à la nécessité de résoudre cette question à la source s'est installée dans la société et en nous" a t-il affirmé, justifiant ainsi la réforme constitutionnelle approuvée par référendum, le 16 avril 2017.

"De 1950 à nos jours, presque tous les dirigeants ont remis en cause le système actuel et inclus dans leurs promesses de campagne de le changer", a t-il insisté.

Interrogé sur la brouille au sein du Parti Républicain du Peuple (CHP), Yildirim a déclaré : "Muharrem, après avoir obtenu [à la Présidentielle] un score supérieur à celui réalisé par son parti [aux Législatives], cherche tout naturellement à en tirer bénéfice."

Le candidat à la présidentielle du CHP, Muharrem Ince, qui a obtenu un score au dessus de celui de son parti lors du scrutin du 28 juin, convoite ouvertement la direction du parti mais se heurte à la résistance de l'actuel président, Kemal Kilicdaroglu.

Interrogé sur les relations qu'il entretient avec le président Recep Tayyip Erdogan, Yildirim a assuré qu'il était "agréable de travailler avec lui" avant de poursuivre : "Le président n'aime pas le confort. N'aime pas non plus ceux qui s'attachent au confort. Il n'est jamais dans le confort et ne le permet pas à son entourage. C'est sa méthode de travail. Ceux qui n'y sont pas habitués ne tiennent pas. D'où cela découle ? De la sensibilité avec laquelle il traite les sujets touchants à la nation."

 

Mümin Altaş, Ayvaz Çolakoğlu, Ömür Melih Üzelce, Hatem Kattou

 

Photographie : Binnur Ege Gürün, Agence Anadolu, 5 Juillet 2018

 










 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

16 décembre 2018

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]