La Turquie s'engage à s'attaquer à l'inflation et au deficit de la balance courante

La Turquie s'engage à s'attaquer à l'inflation et au deficit de la balance courante

Le parti AKP est décidé à réduire l'écart des comptes courants et l'inflation après les élections du 24 juin, a indiqué le vice-Premier ministre.

Le parti au pouvoir, Justice et Développement (AK), donnera la priorité à l'inflation de la Turquie et au déficit de la balance courante après les élections du 24 juin, a annoncé mercredi le vice-Premier ministre.

"Nous allons réduire les inquiétudes à ce sujet [taux d'inflation plus élevé et l'écart du compte courant]", a déclaré Mehmet Şimşek lors d'une interview accordée à la chaîne publique TRT.

Le taux d'inflation annuel du pays était de 12,15% en mai, contre 10,85% en avril, selon l'Institut turc des statistiques le 4 juin.

Simsek a cité comme facteurs de cette inflation, les chocs des taux de change de la livre turque, les prix élevés du pétrole, les tensions avec les pays européens et les États-Unis, et la lutte de la Turquie contre le terrorisme.

Au début de l'année, le taux dollar/livre turque (USD / TRY) était de 3,78 tandis que le taux moyen était de 3,65 l'année dernière. Jeudi, le taux était environ de 4,62.

Rappelant que la Banque centrale turque avait pris les mesures nécessaires pour soutenir la livre turque, Simsek a indiqué que le gouvernement avait également pris des mesures macroprudentielles pour gérer les risques de change.

Simsek a signalé que les prix à la consommation commenceraient à baisser au second semestre de cette année.

La Banque centrale, à la fin mai, a augmenté les taux d'intérêt des liquidités en retard, le taux d'emprunt étant resté à 0% alors que le taux débiteur était passé de 13,50 à 16,50%.

La banque a également relevé la limite supérieure de sa position de vente de devises à terme, la faisant passer de son niveau actuel de 6,15 milliards de dollars à 8 milliards de dollars pour le deuxième trimestre de cette année.

Elle a également mis à jour le calendrier des adjudications de devises à terme négociées en livre turque qui se tiendront au cours de la même période.

La banque a fixé les taux de change pour le remboursement des crédit à l'exportation.

Simsek a rappelé les investissements des secteurs privé et public initiés par le gouvernement dans les domaines pour réduire le déficit du compte courant.

"Ce ne sera plus un problème", a-t-il déclaré.

Le déficit du compte courant de la Turquie a atteint 4,8 milliards de dollars en mars, marquant une augmentation de 1,7 milliard de dollars (en glissement annuel), d'après les dernières données de la Banque centrale.

 

Tuba Şahin, Salman Hamid Siddiqui, Ümit Dönmez

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 










 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

16 décembre 2018

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]