L'agence de notation Moody's soutient la solidité fiscale de la Turquie

L'agence de notation Moody's soutient la solidité fiscale de la Turquie

«La solidité fiscale a été source de stabilité dans le profil global de risque de la Turquie», indique le directeur général des risques souverains de Moody's.

 

"Du point de vue des notations, la solidité fiscale a été une source de stabilité et de soutien pour le profil global de risque du pays. Le bilan historique des déficits budgétaires modestes et de l'endettement public relativement faible, en particulier par rapport à des pairs comparables évalués de façons similaires, continue d'être une source de soutien à la notation", a déclaré Yves Lemay dans une interview à l'Agence Anadolu, mardi.

Notant que Moody's voit un potentiel pour un relatif dérapage du déficit cette année en conséquence des mesures de soutien économique annoncées récemment, il a déclaré: "Mais dans l'ensemble, notre évaluation de la solidité fiscale a été et reste une source de crédit pour la Turquie".

"La Turquie traverse une période difficile. Ce que nous avons vu ces dernières semaines est une manifestation de cette vulnérabilité externe qui reflète l'important déficit du compte courant du pays et la dette [privée, NDLR] extérieure élevée. "

Il a également déclaré que l'agence de notation de crédit avait une vision "constructive des perspectives de croissance de l'Europe cette année et l'année prochaine". "Elles continueront à soutenir les exportations de la Turquie et, par conséquent, contribuer à la croissance narrative du pays", a-t-il indiqué.

"Nous avons vu les exportations nettes de l'année dernière devenir positives en Turquie, en partie grâce à une croissance européenne plus forte, un élément positif qui devrait aider l'exportation nette à continuer de soutenir la croissance dans les prochaines années", a souligné Lemay. .

Il a rappelé que la direction des politiques économiques sous la nouvelle administration [post-élection] et la mesure dans laquelle elle traiterait des domaines qui exercent actuellement des pressions sur le profil de crédit du pays restent importantes pour Moody's :

"Nous parlons de choses comme les réformes structurelles et les pressions inflationnistes auxquelles il faut s'attaquer à mesure que l'économie surchauffe", a précisé le directeur général des risques souverains chez Moody's.

Partageant les dernières prévisions de l'agence de notation, Lemay a indiqué que Moody's s'attendait à ce que l'économie de la Turquie croisse de 4% cette année et que cette croissance "ralentisse un peu plus" en 2019.

Il a également estimé que le déficit du compte courant de la Turquie devrait être "légèrement supérieur ou égal à 5%" en 2018 et 2019.

"Les prévisions de croissance pour cette année ne tiennent pas compte des récentes mesures fiscales annoncées la semaine dernière. Cela pourrait, en théorie, potentiellement avoir une influence positive sur la croissance cette année, bien que nous voyions également des risques à la baisse pour la croissance en raison de la surchauffe de l'économie, de l'inflation élevée persistante et des vulnérabilités externes.

 

Gökhan Kurtaran, Salman Hamid Siddiqui, Ümit Dönmez

 


 

 

 

 
 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News
 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]