Erdogan : Le FMI vassalise les pays sous sa coupe

Erdogan : Le FMI vassalise les pays sous sa coupe
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan a vanté les atouts géographiques de la Turquie, "un carrefour stratégique qui permet de s'ouvrir au monde".
 Graphique : Ahmet Burak Özkan & Ümit Dönmez
 
 

AA - Istanbul - Le président de la République de Turquie a déclaré, "Le FMI est, par essence, une institution tutélaire. Beaucoup de pays qui ne parviennent pas à se défaire de cette emprise souffrent."

Erdogan a prononcé un discours, lundi, à l'occasion d'un congrès sur l'entreprenariat organisé dans un grand hôtel d'Istanbul. 

Il a fustigé les méthodes du FMI (Fond Monétaire International) qui ne visent, selon lui, qu'à vassaliser les pays qui ont recours à l'institution.  

"Le FMI est, par essence, une institution tutélaire. Beaucoup de pays qui ne parviennent pas à se défaire de cette emprise souffrent" a t-il martelé. 

Pour le chef de l'Etat turc, l'afflux de capitaux étrangers dans son pays est la preuve de la bonne santé économique et de la stabilité de son pays. 

"L'année dernière, avec une croissance de 7,4% nous nous sommes placés en tête des pays du G20 et en seconde position parmi ceux de l'OCDE" a t-il rappelé. 

Il a notamment vanté les atouts géographiques de la Turquie, "un carrefour stratégique" qui, dit-il, permet d'accéder à un marché immense. 

"La Turquie n'est pas seulement un point de passage entre l'Asie et l'Europe. Dans les domaines du commerce, de l'industrie, de l'éducation, de la santé en passant par le tourisme, la Turquie est un centre régional stratégique qui s'adresse à des milliards de personnes et un territoire très large. Notre objectif est de valoriser de la meilleure manière cet atout géographique et de devenir la 10 ème plus grande économie mondiale" a t-il souhaité. 

Le leader turc a notamment rappelé qu'aujourd'hui, si l'on tient compte de la parité du pouvoir d'achat, la Turquie est la 13 ème plus grande économie mondiale avant d'ajouter,  "Nous devons en priorité investir dans l'humain. La Turquie a besoin d'une population jeune pour soutenir sa croissance."

Erdogan a, en outre, précisé les objectifs visés par les opérations que la Turquie mène en Syrie 

"La Turquie n'a aucune visée territoriale. Nos opérations ont deux objectifs, le premier est de sécuriser nos frontières, le second est d'établir une région sûre pour les réfugiés syriens qui poursuivent leurs existences dans notre pays."

 

Çiğdem Alyanak, Ayvaz Çolakoğlu, Qualid Filsde Mohamed Chine


 

 

 
 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]