Le doyen des voyagistes Thomas Cook déclare faillite

Après moult tentatives de remboursement de ses dettes

 

Le plus ancien voyagiste britannique, Thomas Cook, considéré comme le doyen des agences de voyage au monde, a déclaré faillite, lundi, après moult tentatives de remboursement de ses arriérés et de ses dettes.

Dans un communiqué rendu public lundi, la compagnie a indiqué que plusieurs tentatives de sauvetage ont eu lieu au cours des derniers jours entre l'entreprise et ses créanciers, mais la faillite était inévitable.

Thomas Cook a affirmé sa décision d'opérer une liquidation obligatoire immédiate, "ce qui constitue la meilleure solution proposée par les actionnaires".

Suite à cette faillite, plus de 600 mille voyageurs devraient être rapatriés chez eux, dont 150 mille pour le seul Royume-Uni, selon le journal "Les Echos", lundi.

En ce qui concerne son personnel déployé un peu partout dans le monde, dont le nombre s'élève à 22 mille, dont 9 au Royaume Uni, l'entreprise devrait émettre ce lundi, un deuxième communiqué pour clarifier leur sort.

Dimanche, des médias britanniques avaient informé que des actionnaires et des bailleurs se sont réunis dans le but de lever 250 millions de dollars, en vain.

Au cours des derniers mois, la compagnie Thomas Cook avait demandé au gouvernement britannique une enveloppe de redressement financier, sans parvenir à un accord.

Le voyagiste Thomas Cook fut créé en 1841 avec un chiffre d'affaires de 11 milliards de dollars et près de 19 millions de partenaires.

Le voyagiste devait faire face à plusieurs défis financiers, liés à la recrudescence de la concurrence, à la hausse des prix du carburant qui s'ajoutent aux fluctuations des cours de devises.

 

Faillite de Thomas Cook : le gouvernement britannique rapatriera 150 mille clients

Le gouvernement britannique procédera au rapatriement de plus de 150 mille clients Thomas Cook et les coûts impayés de leurs hébergements seront couvert par le système Atol, a annoncé l’Autorité de l’aviation civile britannique, lundi.

L’autorité de l’aviation civile britannique s’exprimait dans un communiqué officiel, émis lundi, quelques heures après la déclaration de faillite du doyen mondial des voyagistes, Thomas Cook.

Le rapatriement commencera dès ce lundi 23 septembre et se poursuivra jusqu’au 6 octobre, précise la même source.

« Le gouvernement a demandé à l'autorité britannique de l'aviation civile de lancer un programme de rapatriement au cours des deux prochaines semaines, du lundi 23 septembre au dimanche 6 octobre, afin de ramener les clients de Thomas Cook au Royaume-Uni », souligne le communiqué.

Pour ce faire, « l'Autorité de l'aviation civile a fait venir une flotte d'aéronefs du monde entier pour transporter des passagers au Royaume-Uni », ajoute la même source.

Elle est également chargée de prendre contact avec des hôtels hébergeant des clients Thomas Cook dans le cadre d'un forfait vacances, pour leur faire savoir que « le coût de l'hébergement de ces clients sera couvert par le système ATOL [ Air Travel Organiser’s Licence]».

Un service de gestion des remboursements sera mis en place d’ici le 30 septembre pour « traiter tous les remboursements dans les 60 jours suivant la réception des informations complètes ».

Effets sur la Tunisie

La faillite de Thomas Cook a provoqué plusieurs réactions en Tunisie, dont le tourisme constitue l’un des principaux moteurs de l’économie et qui a énormément souffert au cours des dernières années.

Selon les informations relayées par les médias locaux, les impayés de Thomas Cook en Tunisie s’élèvent à plus de 60 millions d’euros (200 millions de dinars).

Le ministre tunisien du Tourisme, René Trabelsi, s’est voulu rassurant quant au paiement de ces factures.

Dans une déclaration radio, lundi matin, il a affirmé que le nombre de touristes hébergés actuellement en Tunisie ne dépasse pas les 4500 clients.

« Ils vont continuer leur séjour en Tunisie et leur rapatriement sera pris en charge par le gouvernement britannique », a-t-il indiqué.

Quant au paiement de leurs factures, le ministre a fait savoir que « jusqu'au mois de juin 2019, toutes les factures sont réglées. Pour le reste il existe une caisse britannique qui couvrira les charges, dans les 40 jours ».

Pour rappel, le tour opérateur Thomas Cook avait suspendu sa coopération avec la Tunisie suite à l’attentat de juin 2015 à Sousse, faisant 37 morts parmi les touristes britanniques.

Thomas Cook a renoué avec la Tunisie lors de la saison estivale de 2019.

 

 

 

Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Royaume Uni, tourisme, Thomas Cook, voyages

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]