Augmentation des exportations de la Turquie en janvier-juillet 2019

L'Institut des Statistiques turc a aussi constaté une baisse des importations pour la même période en glissement annuel.

 

 

Exportations turques en juillet 2019

Les exportations turques ont augmenté de 7,9% en juillet 2019 par rapport au même mois de l'année précédente, selon les données provisoires publiées par l'Institut turc des Statistiques (TUIK), hier.

Les exportations turques ont augmenté de 7,9% au mois de juillet 2019, en glissement annuel, avec un volume de 15,16 milliards de dollars.

Les importations de la Turquie ont reculé dans la même période de 8,5%, atteignant 18,351 milliards de dollars.

Ainsi, le déficit de la balance commerciale extérieure de la Turquie a reculé de 46,9% en juillet 2019,  à 3,192 milliards de dollars.

Par ailleurs, le taux de couverture des importations par les exportations a été de 82,6%, soit une hausse de 12,6 points de poucentage par rapport au même mois de 2018.

 

Exportations turques de janvier à juillet 2019

En glissement annuel, pour la période de janvier à juillet 2019, les exportations de la Turquie ont enregistré une hausse de 2,7% alors que les importations baissaient de 18,3%. Pour cette période, le déficit du commerce extérieur a affiché une baisse de 61,4%.

Par ailleurs, le taux de couverture des importations par les exportations a été de 84,5%, soit une hausse de 17,2 points de pourcentage par rapport à la période de janvier à juillet 2018 (en glissement annuel).

 

Destinations des exportations en juillet 2019

Les exportations de la Turquie vers l'Union Européenne (UE) ont progressé de 8,5% en juillet 2019 en glissement annuel, avec un volume de 7,417 milliards de dollars.

La part de l'UE dans les exportations turques est passée de 48,7% à 48,9% entre juillet 2018 et juillet 2019.

L'Allemagne a été le premeir client de la Turquie (1 379 millions de dollars). Le Royaume-Uni (1 091 millions de dollars), l'Irak (770 millions de dollars) et la France (741 millions de dollars) l'ont suivie.

Pour les importations turques en juillet 2019, la Russie a été le principal pays d'origine (2 090 millions de dollars), suivie de l'Allemagne (1 728 millions de dollars), de la Chine (1 663 millions de dollars) et des États-Unis (1 324 millions de dollars).

 

Baisse des importations énergétiques turques en juillet 2019

Les importations énergétiques de la Turquie ont baissé de 16,4% en juillet 2019, par rapport au même mois de 2018.

Selon les données provisoires communiquées jeudi par le ministère turc du Commerce et l'Institut turc des Statistiques (TUIK), les importations de la Turquie ont baissé de 8,5% en juillet 2019 par rapport à juillet 2018.

Ainsi, le volume des importations turques s'est établi à 18 351 millions de dollars, dont 3 423 millions de dollars dans le domaine énergétique.

Ce chiffre était de 4 097 millions de dollars en juillet 2018.

Ainsi, les importations énergétiques de la Turquie ont reculé de 16,4%, durant cette période.

 

 

 

 

 

Göksel Yıldırım, Ebru Şengül, Ayşe Betül Gedikoğlu, Ayşe Böcüoğlu Bodur, Ümit Dönmez

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, turquie importation, turquie énergie, exportations turquie, exportations importations turquie, importations turquie, exportations turquie 2018, hydrocarbures turquie, exportations turquie 2019, importations turquie 2019, taux de couverture des importations par les exportations turquie, commerce extérieur, importations énergétiques, exportations turques, importations turques

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]