Trump veut un accord de libre échange avec le Japon

Trump veut un accord de libre échange avec le Japon

Les négociations entre Washington et Tokyo sur les accords de libre-échange devaient être lancées ce mois-ci mais ont été reportées à avril ou mai.

 

Les États-Unis cherchent un accord de libre-échange avec le Japon, axé sur l’agriculture, ont rapporté mercredi les médias japonais.

Selon le quotidien japonais «The Mainichi», l’administration Trump cherche à ouvrir davantage le marché agricole du pays dans le cadre de la zone de libre échange (ZLE) proposée, lit-on dans le le «Rapport économique du président» qui sera soumis au Congrès américain.

Auparavant, Robert Lighthizer, représentant américain du Commerce, avait déclaré que Washington et Tokyo devraient lancer les négociations d’un accord de libre-échange ce mois de mars, mais qu'elles pourraient être reportés à avril ou mai, les États-Unis se concentrant sur les négociations commerciales en cours avec la Chine.

Bien que les États-Unis envisagent un "pacte global" couvrant un large éventail de domaines, notamment les biens, les services, les investissements et la monnaie, le Japon a insisté pour que les deux gouvernements visent uniquement un accord commercial sur les biens, a indiqué le quotidien japonais.

Le rapport Trump a également évoqué l'imposition par Tokyo d'un «système de droits de douane variable» sur les importations de bœuf et de porc.

"Un certain nombre de concurrents internationaux, tels que l'Australie, font face à des tarifs japonais beaucoup plus bas, de sorte qu'un accord de libre-échange avec le Japon pourrait uniformiser les règles du jeu pour les exportateurs américains", selon le quotidien citant le rapport.

Le rapport a été rendu public après que Lighthizer a exprimé son inquiétude quant au fait que l'accord de libre-échange (ALE) entre le Japon et l’UE et que l’application du Partenariat transpacifique révisé - un ALE composé de 11 membres incluant le Japon et l’Australie - portent atteinte aux intérêts des agriculteurs américains.

Le rapport Trump a déclaré qu'il exhorterait la Chine et le Japon (les deux plus grands importateurs de gaz naturel liquéfié (GNL) au monde) à augmenter leurs achats de GNL aux États-Unis.

 

 

Riyaz Ul-Khaliq, Cansu Dikme, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]