France: Un scandale de pédophilie ébranle l'Eglise catholique

Le Premier ministre français appelle le cardinal Barbardin à "prendre ses responsabilités" dans un scandale de pédophilie qui entoure le diocèse de Lyon et ses prêtres.

AA - Paris - Bilal Muftuoglu - L'Eglise catholique de France est confrontée à un scandale de pédophilie qui entoure le diocèse de Lyon et ses prêtres pour des agressions sexuelles commises il y a près de 25 ans et révélées récemment par leurs victimes. 

Le Premier ministre français Manuel Valls a appelé mardi le cardinal Philippe Barbardin, archevêque du diocèse de Lyon à "prendre ses responsabilités" dans l'affaire de pédophilie de laquelle il aurait pris connaissance bien avant l'ouverture d'une enquête judiciaire par le parquet de Lyon. Il est visé, notamment suite aux trois plaintes déposées par les victimes, de "non-dénonciation de crime" et "mise en danger de la vie d’autrui". 

Les victimes de pédophilie, réunies aujourd'hui sous l'égide de l'association "La Parole Libérée", exigent que le prêtre Bernard Preynat, mis en examen février 2016, purge la peine pour ces actes commis en 1990 et 1993 et dissimulés par la suite par l'Eglise catholique. Le père a alors commis des agressions sexuelles, selon les victimes, lors des voyages organisés par l'Eglise ou encore aux camps scout du Groupe de Scouts Saint-Luc (GSL). 

"Le père Bernard semble avoir usé de son double statut de Chef scout et d’homme d’Eglise pour agir", expliquent les fondateurs de l'association "La Parole Libérée" sur leur site web.

Outre le père Bernard, le père Jérôme Billioud, également lyonnais, serait également impliqué dans cette affaire de pédophilie. Pierre, aujourd'hui âgé de 42 ans et conservant son anonymat pour le moment, a affirmé, dans une interview au Figaro, avoir été victime d'abus sexuels de ce prêtre lorsqu'il avait 16 ans. Comme les autres victimes, il a accusé le cardinal Barbardin de n'avoir "rien fait pour éloigner ce prêtre des autres enfants". 

D'autre part, les victimes ont même envoyé récemment une lettre au pape François, estimant que "l'autorité suprême au sein de l'Eglise et c'est lui, lui seul, qui peut répondre à nos attentes". 

"Nous souhaiterions qu'il nous entende, qu'il nous écoute en tant que victimes parce que nous n'avons plus cette écoute. Nous n'avons plus confiance [envers le diocèse de Lyon]", a indiqué Bertrand Virieux, un des membres de l'association, dans une déclaration à France Info. 

L'Eglise catholique à Lyon a publié un communiqué pour sa part, pour défendre le cardinal qui, selon la lettre, "ne peut que manifester sa profonde incompréhension face à cette plainte". 

Estimant être accusé de manière "injustifiée", le cardinal a soutenu que "il n’a ni mis en danger la vie d’autrui, ni encouragé quiconque à se suicider". 

 

Lyon église & enfant

Mots-clés: France, église, catholique, église catholique, pédophilie, pédophile, scandale, scandale pédophilie

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]