Des médecins turcs retirent une très grosse tumeur d'un nourrisson irakien

Violence inquiètante à l'égard des femmes en Europe du Sud-est: OSCE

Une enquête montre que 70% des femmes âgées de 18 à 74 ans sont victimes de harcèlement sexuel, de harcèlement criminel, de violence par un partenaire intime ou de non-partenaire.

 

L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a rapporté mercredi que près de 16 millions de femmes en Europe sud-orientale ont subi la violence, dont le harcèlement ou le viol.

Les résultats de l'enquête provenant de huit pays ont montré que 70% des femmes âgées de 18 à 74 ans avaient subi une forme de harcèlement sexuel, de harcèlement criminel, de violence de la part d'un partenaire intime ou de violence d'une personne non partenaire, depuis l'âge de 15 ans.

"45% des femmes, soit environ 10,2 millions de femmes, ont été victimes de harcèlement sexuel, y compris via Internet", a déclaré le rapport de l'OSCE.

Environ 4,4 millions de femmes ont été victimes de violences physiques et / ou sexuelles de la part de non-partenaires, et environ 4,9 millions de femmes, de partenaires.

La violence psychologique est la forme la plus répandue de violence entre partenaires intimes rapportée dans l'enquête, 60% des femmes ayant vécu une relation avec un partenaire en étant victime, a-t-il déclaré.

Selon le rapport, certains groupes de femmes présentent un risque plus élevé, notamment les femmes plus pauvres, économiquement dépendantes ou en âge de procréer.

"Sur la base des données recueillies, il est clair que les femmes ne signalent pas la grande majorité des incidents à la police et qu'elles recherchent rarement le soutien d'autres institutions", indique le rapport.

Le Secrétaire général de l'OSCE, Thomas Greminger, a déclaré que la violence à l'égard des femmes dans la région de l'enquête ne devait plus être négligée.

"En fin de compte, nous devons utiliser les résultats pour atteindre des objectifs politiques spécifiques", a-t-il exhorté, notamment "une réduction de la violence à l'égard des femmes, de meilleurs services pour les survivantes et une sécurité accrue pour les femmes et les filles en général".

Le rapport de l'OSCE était basé sur des entretiens en Albanie, en Bosnie-Herzégovine, au Monténégro, en Macédoine du Nord, en Serbie, en Moldavie, en Ukraine et au Kosovo.


 

 

Dilara Hamit, Marc Chenault, Ümit Dönmez

Photographie :  Agence Anadolu, 6 mars 2019

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]