Un fossile découvert en Turquie révèle un prédateur ancien de 20 millions d'années

Un fossile découvert en Turquie révèle un prédateur ancien de 20 millions d'années

Un fossile dentaire découvert il y a 10 ans dans la région d'Izmir est décrit comme l'ancêtre de carnivores ressemblant à des chats.

 

Photographie : Par Efsun Yılmaz - Agence Anadolu et le Professeur Serdar Mayda - Université d'Égée, à Izmir, en Turquie, le 19 novembre 2018

 

 

Il a été établi qu'un fossile dentaire découvert il y a 10 ans dans l'ouest de la Turquie appartenait à un prédateur considéré comme l'ancêtre des feliformia, des carnivores ressemblant à des chats.

Serdar Mayda, conférencier turc au Département de Biologie de l'Université d'Égée (Ege Üniversitesi), dans la région d'Izmir, a rappelé aux médias que son groupe de recherche avait découvert la dent lors d'une exploration en surface près de la région de Sabuncubeli sur l'autoroute Izmir-Manisa.

Des échantillons de roches sédimentaires recueillis lors de travaux géologiques dans la région ont été examinés en laboratoire et l'équipe a découvert d'importantes traces concernant les macro-mammifères, a ajouté Mayda.

Mentionnant que des scientifiques espagnols ont également participé à la recherche, Mayda a déclaré: «Nous avons convenu que le matériel dont nous disposons est une nouvelle espèce, une nouvelle race, et cette information a été publiée la semaine dernière dans la revue de renommée mondiale Systematic Palaentology."

"Nous considérons que cette découverte [Lophocyonidae] est le plus vieux prédateur d'Eurasie et le plus ancien spécimen félin retrouvé en Anatolie", a-t-il ajouté.

Il a ajouté que Feliformia-Lophocyonidae est un sous-ordre composé de prédateurs ressemblant à des chats appartenant à l'ordre Carnivora.

«Nous avons ajouté ictis», qui signifie «petit prédateur», au nom d’Izmir. En tant qu’espèce, je l’ai baptisée du nom de mon fils «Can». Ainsi, nous avons laissé un héritage paléontologique portant le nom de «Izmirictis cani» », a déclaré Mayda.

Il a ajouté qu'il existe une espèce vivante - notamment en Asie du Sud-Est - appelée civette, et a ajouté que cette créature vivante de petite taille ressemblait beaucoup à un prédateur.

«Il est considéré comme l'ancêtre du chat. Il a une apparence plus primitive que les autres. Nous savons qu'il a vécu il y a environ 20 millions d'années », a noté Mayda.

Il a ajouté que, selon les données géologiques et paléontologiques dont ils disposaient, il existait un biome de milieux humides.

«Le poids de ces créatures était d'environ un kilo, peut-être un peu plus léger. [...] c'est la taille des chats d'aujourd'hui."

Déclarant que le Izmiricits cani n’était pas seulement un carnivore, il a ajouté qu’il mangeait aussi des plantes, des racines, des feuilles et des fruits.

Le professeur a également ajouté que cet ancien félin mangeait probablement des souris et des écureuils, qui étaient alors très nombreux.

Mayda a déclaré que les Izmirictis cani auraient une grande arborescence paléontologique dans le monde et a ajouté que ces découvertes renforceraient la position de l'Anatolie il y a 22-18 millions d'années, ce qui s'appelle le début du miocène (la période où les mammifères et les singes du troisième âge se sont développés).

«Parce que beaucoup de groupes de vie sont d'origine anatolienne. Ils voyagent d’Anatolie en Europe, en Asie et en Afrique », a-t-il déclaré, ajoutant que l’Anatolie était un arrêt pour les groupes de population migrants.

«[Le fossile est] beaucoup plus ancien que ses échantillons en Europe. Donc, l'hôte n'est pas l'Europe, mais l'Anatolie », a-t-il conclu.

 

Efsun Yilmaz, Sena Güler, Kübra Chohan, Ümit Dönmez

 


 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

16 décembre 2018

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]