Des scientifiques japonais «réveillent» des cellules de mammouth laineux

Des scientifiques japonais «réveillent» des cellules d'un mammouth laineux

Cette réussite rapprocherait peut-être les scientifiques d'un pas à leur but de redonner vie à ces animaux préhistoriques.

 

Au Japon, des scientifiques ont «réveillé» partiellement les cellules d’un vieux mammouth laineux, vieilles de 28 000 ans, pavant la voie à une potentielle renaissance des animaux disparus.

Yuka, un corps de mammouth préservé, avait été découvert il y a neuf ans dans le pergélisol (permafrost) d'un désert de Sibérie septentrionale.

Les scientifiques s'emploient maintenant à implanter les noyaux cellulaires bien préservés de Yuka dans des ovocytes de souris.

Kei Miyamoto, un ingénieur en génétique de l'Université Kindai, a déclaré que l'activité des cellules pourrait se produire et que certaines parties pourraient être recréées, même s'il s'est écoulé un temps considérable.

Les scientifiques ont suggéré que d’autres fonctions telles que la réplication et la transcription de l’ADN pourraient être induites en activant des échantillons moins endommagés.

Miyamoto a noté qu'une fois que les noyaux des cellules seraient dans de meilleures conditions, des expériences sur la division cellulaire pourraient être menées mais pas actuellement.

Il a toutefois ajouté qu'il reste un long chemin à parcourir avant que le monde puisse assister à une résurrection de l'espèce.

 

 

Gamze Turkoglu Oguz, Gözde Bayar, George Albert Bernard, Ümit Dönmez

 

 


 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]