Photo politique de la semaine : Rencontre Kiliçdaroglu-Aksener

Photo politique de la semaine : Rencontre Kiliçdaroglu-Aksener

Des députés de l'opposition turque avait démissionné de leur parti, Parti populaire républicain (CHP) pour apporter le soutien minimum requis validant la participation automatique du Parti IYI aux prochaines élections.  Meral Akşener, la présidente du parti IYI, d'opposition, avait salué le geste "démocratique" du CHP.

Photographie : Raşit Aydoğan, Agence Anadolu

 

Les présidents des deux principaux partis d'opposition, Kemal Kiliçdaroglu du  Parti populaire républicain (CHP) et Meral Asener du parti IYI ("Bon Parti"), se sont retrouvés mercredi à Ankara devant les photographes et journalistes pour discuter d'une possible coopération pendant la campagne menant aux prochaines élections législatives et présidentielles anticipées, le 24 juin.


Quinze députés du principal parti d'opposition turc, CHP, Parti populaire républicain, avaient démissionné dimanche dernier pour rejoindre le parti IYI.

S'exprimant lors d'une conférence de presse, Engin Altay, président par intérim du groupe parlementaire du Parti populaire républicain (CHP), avait déclaré: "15 députés ont démissionné de notre parti pour rejoindre le Parti IYI".

Avant ce transfert insolite, le Parti IYI avait cinq députés au parlement. Avec 20 députés, il était devenu le cinquième parti éligible pour former un groupe dans le parlement actuel et à pouvoir participer automatiquement aux prochaines élections, ainsi que jouir du soutien financier du Trésor public pendant la campagne précédant les élections.

En ordre décroissant, les quatre autres partis sont: le Parti de la justice et du développement (AK) au pouvoir, le CHP, le Parti du mouvement nationaliste (MHP) et le Parti démocratique populaire (HDP).

Dans ce contexte, Meral Aksener, la présidente du parti IYI, avait salué le geste du CHP en le qualifiant de "démocratique".

"L'attitude adoptée par le CHP et son cher président Kemal Kılıçdaroğlu doit être appréciée. C'est une attitude historiquement démocratique ", avait déclaré Akşener dans un communiqué.

Cependant, l'AK Parti avait fustigé le mouvement en l'appelant un mépris de la volonté de la nation.

Ümit Dönmez

 


 

 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 
 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]