Les Vénézuéliens dans les rues de Caracas dans des manifestations rivales

Les Vénézuéliens dans les rues de Caracas dans des manifestations rivales

Publié par Ümit Dönmez le . Publié dans Politique

Les manifestations pro-Maduro et pro-Guaido dans la capitale Caracas après des coupures de courant dans le pays.

 

 

Photographie : Alors que le président vénézuélien Nicolas Maduro prononce un discours, non loin, toujours dans la capitale vénézuélienne Caracas, ses partisans et sympathinsants manifestent pour le soutenir
par Lokman İlhan, Agence Anadolu, le 6 avril 2019

 

 

 

Photographie : Le chef de l'opposition Juan Guaido prononce un discours devant ses partisans et sympathisants réunis à Caracas pour le soutenir.
par Rafael Briceno Sierralta, Agence Anadolu, le 6 avril 2019

 

 

 

 

Deux rassemblements rivaux ont eu lieu samedi dans la capitale vénézuélienne, à la suite de pannes de courant qui ont laissé des gens sans électricité ni eau.

Les partisans du président vénézuélien Nicolas Maduro se sont rendus au palais présidentiel, après avoir tweeté "Gardons les rues de Caracas remplies de joie".

Au cours du rassemblement, Maduro a déclaré qu'il était disposé à négocier et à soutenir toute initiative de dialogue.

Dans ses remarques, il a imputé aux cyberattaques colombiennes et chiliennes les récentes pannes de courant.

Le chef de l'opposition, Juan Guaido, qui s'est déclaré président par intérim à la fin du mois de janvier, a exhorté ses partisans à s'unir et à faire pression sur le gouvernement jusqu'à ce que Maduro quitte ses fonctions.

Les manifestations opposées ont eu lieu quelques jours après que l’Assemblée constituante du Venezuela a privé mardi le chef de l’opposition Juan Guaido de son immunité parlementaire, ouvrant la voie à des poursuites et à une éventuelle arrestation.

Des manifestations secouent le Venezuela depuis le 10 janvier, date à laquelle Nicolas Maduro a été assermenté pour un deuxième mandat à la suite d'un vote boycotté par l'opposition.

Les tensions ont éclaté lorsque Guaido s’est déclaré président par intérim le 23 janvier - une initiative appuyée par les États-Unis et de nombreux pays européens et latino-américains.

La Turquie, la Russie, la Chine, l’Iran, la Bolivie et Cuba ont pesé de tout leur poids derrière Maduro.

 

 

Büşra Nur Bilgiç, Servet Günerigök, Ümit Dönmez

 

 

 




 

Imprimer