Erdogan met en garde les spéculateurs qui ciblent la livre turque

Publié par Mona Saanouni le . Publié dans Politique

Discours du président turc, Recep Tayyip Erdogan, devant un rassemblement de masse lors du meeting de l'Alliance populaire tenu dimanche à Yenikapı, en présence du président du Parti d'action nationaliste, Devlet Bahçeli.

 

Photographie : Le président de la République de Turquie et du parti au pouvoir AK Parti, Recep Tayyip Erdogan, le président du Parti du mouvement nationaliste (MHP), Devlet Bahçeli, et le candidat de l'Alliance des deux partis, Binali Yildirim saluent 1,5 millions de leurs concitoyens venus les écouter à Istanbul en vue des élections municipales du 31 mars 2019

par Onur Çoban, Cem Öksüz - Agence Anadolu, le dimanche 24 mars, à Istanbul, en Turquie

 

 

 

 

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a promis de protéger la livre turque et a mis en garde les spéculateurs qui la ciblent.

C'est ce qui ressort du discours du président turc, Recep Tayyip Erdogan, devant un rassemblement de masse lors du meeting de l'Alliance populaire tenu dimanche à Yenikapı, en présence du président du Parti d'action nationaliste, Devlet Bahçeli, une semaine avant les élections locales prévues le 31 mars courant.

Erdogan a déclaré que "l'Agence de Réglementation Bancaire et de Surveillance (ARBS) a commencé à prendre les mesures nécessaires à cet égard".

"Nous savons qui vous êtes et ce que vous faites à la veille des élections ... Sachez que nous vous ferons payer un lourd tribut après les élections", a-t-il ajouté.

"Selon les chiffres officiels, il y a 1,6 million de personnes présentes sur la place Yenikapı", a indiqué Erdogan notant "Nous allons célébrer ici notre victoire aux élections après le 1er avril, si Dieu le veut".

Le président turc a évoqué les projets prévus à Istanbul, notamment le lancement des travaux d'établissement d'une "vallée de la biotechnologie" dans la région de Tuzla à Istanbul, d'une valeur de 6 milliards de livres turques, et la création d'un centre de développement technologique d'une valeur de 3,5 milliards de livres.

Il a souligné que de grands studios seront établis pour tourner à Istanbul, au coût de 900 millions de livres (le dollar vaut environ 5,76 livres turques).

 

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer