La Turquie met en garde contre «l'extorsion de ressources» dans la Méditerranée orientale

La Turquie met en garde contre «l'extorsion de ressources» dans la Méditerranée orientale

Lors de la cérémonie de remise de la corvette «Burgazada», le président turc Recep Tayyip Erdogan souligne que la Turquie ne se mêle pas des droits, lois et territoires des autres pays.

 

Photographie : Arda Küçükkaya, Kayhan Özer, Cem Öksüz - Agence Anadolu, le dimanche 4 novembre 2018, dans la région de Istanbul, en Turquie

 

 

La Turquie n'autorisera jamais les tentatives "d'extorsion" des ressources naturelles en Méditerranée orientale, a souligné dimanche le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdoğan.

"Nous ne permettrons jamais les tentatives d'extorsion de ressources naturelles dans l'est de la Méditerranée en nous excluant ainsi que la République turque de Chypre-Nord", a scandé Erdogan lors de la cérémonie de remise du troisième navire du MILGEM, la corvette «BURGAZADA» aux Forces navales turques à Istanbul.

Erdogan a déclaré que ceux qui pensaient pouvoir prendre des mesures contraires aux intérêts de la Turquie en Méditerranée orientale ou en Mer Égée avaient commencé à se rendre compte qu'ils avaient commis une "énorme" erreur.

"Nous ne surveillons pas les droits, les lois et les territoires des pays. Nous ne protégeons que les droits de notre pays et de nos frères", a-t-il ajouté.

 

Activités unilatérales de forage par l’administration chypriote grecque en Méditerranée orientale

La Turquie a constamment contesté les activités unilatérales de forage menées par l’administration chypriote grecque dans la Méditerranée orientale, affirmant que les Chypriotes turcs avaient également des droits sur les ressources de la région.

Chypre est divisée depuis 1974, lorsqu'un coup d'Etat chypriote grec a été suivi de violences contre les Turcs de l'île et l'intervention d'Ankara en tant que puissance garante selon les traités internationaux.

Erdogan a également souligné que la Turquie avait réduit sa dépendance à l’étranger dans le secteur de la défense de 80% à 35%.

Le ministre de la Défense, Hulusi Akar, a également rappelé à cette occasion qu'aucun projet, dans lequel la Turquie n'a pas de place, dans la mer Égée et en Méditerranée n'avait aucune chance de survivre.

Les Forces armées et navales turques feront tout ce qui est en leur pouvoir pour protéger les droits et les intérêts de la Turquie, a ajouté Akar.

 

Le MILGEM Burgazada

Le troisième navire de MILGEM (de "Milli Gemi" -"Navire National"- le premier programme de construction de navires de guerre autochtones de la Turquie), nommé «Burgazada» en référence à l'une des Îles des Princes, en Mer de Marmara (Antigoni), est une corvette pouvant franchir la vitesse de 29 milles marins par heure et ayant une longueur de 99,5 mètres et une largeur de 14,4 mètres.

La corvette peut atteindre le Golfe d'Aden en cinq jours avec sa vitesse maximale.

 

Diyar Güldoğan, Berk Özkan, Sarp Özer, Fatih Hafız Mehmet, Monis Bin Ali, Ümit Dönmez



 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

17 novembre 2018

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]