4,5 millions de comprimés d'opiacés saisis dans une opération turco-grecque

4,5 millions de comprimés d'opiacés saisis dans une opération turco-grecque

L'expédition est présumée avoir été organisée par l'organisation terroriste YPG / PYD / PKK.

 

Photographie : Direction génerale de la Sécurité de Turquie (Police turque), Agence Anadolu, le 7 janvier 2019 au Port de Pirée en Grèce

 

 

 

Des escadrons anti-narcotiques turcs et grecs ont saisi 4,5 millions de comprimés d'opiacés au cours d'une opération conjointe dans le port grec du Pirée à Athènes, ont annoncé des sources policières turques.

La police turque anti-drogue a été informée de l’existence d’une "grande quantité" d'opiacés dans un conteneur en provenance de Syrie, selon des sources de sécurité.

Une équipe spéciale a été envoyée en Grèce pour partager ces informations avec la police grecque.

Une opération a été effectuée le 7 janvier et la police a découvert les drogues, qui étaient cachées dans des tuyaux en plomb du conteneur.

La police grecque a confirmé qu'il y avait 4,5 millions de pilules, pesant 750 kg au total.

Les policiers grecs et turcs sont à la recherche des suspects.

 

Le chargement aurait été organisé par l'organisation terroriste PYD / YPG.

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan"). Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

Le groupe terroriste YGP/ PYD / PKK est soutenu par l'OTAN en Syrie dans la lutte contre un autre groupe terroriste, Daech.

En novembre dernier, le ministre turc de l'Intérieur, Süleyman Soylu, a noté que le groupe terroriste du PKK contrôlait 80% du trafic de drogue en Europe, rapportant environ 1,5 milliard de dollars par an.

S'exprimant lors d'une réunion sur la lutte contre la toxicomanie dans le sud de la Turquie, dans la région d'Adana, Soylu a rappelé que ces organisations terroristes vendent de la drogue puis achètent des armes.

 

Ümit Dönmez, Sertac Bulur, Can Erözden, George Albert Bernard

 


SÉLECTION D'ACTUALITÉ RELATIVE À LA GRÈCE EN 2018

 

Le Conseil de l'Europe critique la Grèce sur la minorité turque (11 décembre 2018)

Grèce : Manifestations violentes à Athènes (7 décembre 2018)

Grèce : Manifestations violentes à l'anniversaire du 17 novembre (17 novembre 2018)

Turquie : L'approche de la Grèce est très dangereuse (31 octobre 2018)
Grèce : Le MAE démissionne sur fond de polémique macédonienne (17 octobre 2018)
Aujourd'hui dans les Balkans (9 septembre 2017)
Grèce : Le bilan des incendies de forêt atteint 98 morts (30 août 2018)
La Grèce et la Macédoine résolvent le conflit de dénomination (12 juin 2018)

Grèce: Le propriétaire d'un journal et son rédacteur en chef condamnés à des peines de prison (8 juin 2018)
Grèce : Montée des tensions lors d'une manifestation à Lesbos contre les migrants (4 mai 2018)

 

SÉLECTION D'ACTUALITÉ RELATIVE À LA GRÈCE EN 2016 et 2017

La Grèce et la France signent un accord de création d'une banque de développement (11 septembre 2017)
Un prêt européen de 7,5 milliards d’euros pour la Grèce (21 juin 2016)
Grèce: l'important exode des cerveaux (19 juin 2016)

 




 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]