Exchange Lab : Relier le Maroc avec le reste du monde

Syrie: 606 civils tués en 11 semaines dans la Zone de désescalade d'Idleb

Dans les attaques du régime de Bachar al-Assad et de l'aviation russe, affirme le SNHR.

 

Au moins 606 civils ont été massacrés à Idleb, en Syrie, lors des 11 dernières semaines.

C'est ce qui ressort d'un rapport publié vendredi par le Réseau syrien des droits de l'Homme (SNHR).

Depuis le 26 avril 2019, le régime et ces groupes ont massacré au moins 606 civils dans la zone de désescalade d'Idleb, dont 157 enfants et 111 femmes.

Au total 521 civils, dont 136 enfants et 97 femmes, ont été tués par les forces du régime depuis cette date, et 85 autres civils, dont 21 enfants et 14 femmes, ont été tués dans les bombardements de l'aviation russe, a indiqué le SNHR dans son rapport.

Le SNHR indique également que 294 attaques aériennes ont été réalisées contre des "centres de vie civile" (écoles, mosquées, centres de soin, hôpitaux, marchés, parcs, musées et camps).

Enfin, le SNHR rappelle que le régime syrien a fait usage à 1 995 fois de bombes à barils lors de ses attaques.

L'ONG a rappelé que les pays garants du processus d'Astana, à savoir la Turquie, la Russie et l'Iran, ont proclamé la "zone de désescalade à Idleb", lors de la réunion à Astana, du 4 au 5 mai 2017.

La décision a été suivie par le consensus de Sotchi, le 17 septembre 2018. Malgré cela, le régime de Bachar al-Assad et les groupes qui le soutiennent, ont continué à attaquer les civils.

 

 

 

 

Adham Kako, Tuncay Çakmak

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Russie, Idlib, Réseau Syrien des Droits de l'Homme (SNHR), Bachar al-Assad, SNHR, idleb, hama

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]